Prendre soin autrement ...

De plus en plus d'allergies...

Chaque année, nous sommes un peu plus nombreux à souffrir d’allergies et on estime que, dans les dix prochaines années, le nombre de Français victimes d’allergies va exploser!

 

L’allergie est une réaction anormale de l’organisme et plus particulièrement de notre

système de défense envers une substance étrangère, tout à fait inoffensive mais considérée, à tort, comme dangereuse par nos cellules. Pour qu’il y ait allergie, il faut donc que nos barrières de protection (peau, muqueuse des voies respiratoires ou digestives) contre les agressions extérieures aient été franchies par l’allergène.

 

Les principaux allergènes sont :


• les acariens, les moisissures

• les pollens, les plantes d’appartement

• les animaux, les insectes

• le latex, les cosmétiques, le nickel

• les médicaments, les vaccins, les anesthésiques

• les aliments

 

Selon l’endroit où la réaction allergique se produit, l’allergie se manifestera sous

différentes formes :

 

• la rhinite allergique, si elle survient au niveau du nez. La rhinite saisonnière,

apparaissant chaque année à la même période, est le plus souvent provoquée

par les pollens et est appelée plus communément rhume des foins;


• l’asthme, si elle survient au niveau des bronches;


• la conjonctivite allergique si elle survient au niveau des yeux;


• l’eczéma ou l’urticaire si elle survient au niveau de la peau;


• les douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées

répétées, sont des manifestations provoquées spécifiquement mais pas

exclusivement par les allergies alimentaires

 

L’intestin est le lieu d’absorption des nutriments apportés à notre organisme par notre alimentation. Ces nutriments doivent donc traverser la muqueuse qui tapisse l’intestin. Cependant, cette frontière entre notre organisme et le monde  extérieur doit également constituer une véritable barrière contre les substances étrangères.

 

Il existe des situations où cette barrière n’est plus étanche.


Non seulement les micronutriments seront moins bien absorbés mais les fragments d’aliments, substances étrangères à notre organisme, pourront y pénétrer

massivement et entrer en contact avec notre système de défense.

Et notre système immunitaire, persuadé de nous sauver d’une mort

certaine en pourchassant un véritable ennemi, va lutter avec la dernière

énergie contre un faux-ennemi (une bouchée de kiwi, d’oeuf, de poisson,…), totalement inoffensif pour la plupart des individus, et nous conduira, hélas, vers une vraie maladie qu’est l’allergie.

 

L’équilibre de la flore intestinale est l’un des piliers de notre système immunitaire. Certaines bactéries qui la composent agiraient même comme un rempart naturel contre les allergies.